Fermer
< Retour

Listes et fiches d'information

Rôle et types de listes

Chaque liste a sa propre raison d'être

Les listes de néophytes envahissantes en Suisse sont des outils importants pour divers organismes publics et privés. Ils sont basés sur des listes scientifiques et informatives (sans validité juridique), grâce auxquelles des décisions peuvent être prises et des priorités fixées tant pour la prévention que pour le contrôle des néophytes invasives.

Sur la base de ces listes, il est possible d'établir des listes ayant d'autres fonctions, telles que des listes de gestion permettant de hiérarchiser les interventions de contrôle, ou des listes servant à réglementer l'utilisation de ces espèces. Ces listes peuvent avoir une valeur juridique (c'est-à-dire être ancrées dans des bases légales), servir de recommandations ou de lignes directrices.

Les listes scientifiques ne sont pas définitives mais sont révisées régulièrement. En effet, la nature est dynamique : de nouvelles espèces exotiques arrivent chaque année en Suisse, et même des espèces exotiques établies de longue date peuvent soudainement devenir envahissantes.

 

Listes scientifiques : de la Liste Noire et Watch List à la liste actuelle

Jusqu'au 3 octobre 2022, la Liste Noire et la Watch List d'Info Flora publiées en 2014 étaient la référence pour les néophytes envahissantes et potentiellement envahissantes en Suisse. Sur la base de ces listes, des recommandations de vente ont été élaborées.

Depuis 2018, les centres de données nationaux et InfoSpecies travaillent avec et sur mandat de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) pour élaborer, de manière coordonnée, la liste des espèces exotiques envahissantes en Suisse ; Info Flora s’occupant des plantes vasculaires.

La nouvelle liste, dont le statut date de décembre 2021, a été publiée pour la première fois en 2022, en annexe de la publication ‘Espèces exotiques en Suisse’ (OFEV 2022), et correspond à l'état actuel des connaissances scientifiques, remplaçant de fait la Liste Noire et la Watch List de 2014 pour la flore vasculaire.

Non seulement les noms mais aussi la manière de répertorier les espèces ont changé, séparant les espèces présentes en Suisse de celles qui ne le sont pas, et divisant les premières en fonction des dommages, qu'ils soient établis et documentés ou présumés (voire image en bas, depuis OFEV 2022). Ces listes seront mises à jour régulièrement, pour suivre l'évolution de la flore et l'apparition (et la disparition) d'espèces envahissantes et potentiellement envahissantes.

 

Fig. 36 Pubblication UFAM 2022

 

Listes dérivées avec valeur juridique et recommandations

Liste de l’Annexe 2 (ODE)

Pour une partie des espèces envahissantes, toute utilisation est interdite en Suisse depuis 2008. L’ordonnance sur la dissémination des organismes dans l’environnement (ODE) règlemente l’utilisation des organismes dans l’environnement. Lors de la mise en circulation des organismes exotiques, l’autocontrôle, l’information pour l’acquéreur et le devoir de diligence sont demandés. L'Annexe 2 indique les espèces interdites. Il s’agit donc d’une liste ayant une valeur juridique (puisqu'elle est ancrée dans une ordonnance). Une révision de l'Annexe 2 par l’OFEV est en cours afin de l'actualiser en fonction des listes scientifiques actuelles (état 2021). 

Liste de la ‘Recommandation: Restrictions lors de la vente de plantes exotiques problématiques’ (Cercle Exotique)

Le Cercle Exotique (ex-AGIN) est initié par les Cantons, et différents groupes de travail traitent du sujet, donnent des recommandations, élaborent des fiches de lutte et collaborent avec d'autres experts et groupes de travail. Les listes du document ‘Recommandation du Cercle Exotique' servent de référence pour indiquer les plantes dont "il est difficile de parvenir à la conclusion fondée qu’il ne faut pas s’attendre à des dangers ou des atteintes, même en admettant que l’utilisateur respecte les prescriptions et indications."

Liste des néophytes envahissantes et potentiellement envahissantes de Suisse

Heracleum_mantegazzianum_C2018_Brigitte_Marazzi

Etat de la liste actuelle: Décembre 2021

La liste contient les plantes vasculaires divisées en trois catégories selon l'annexe et les explications de la publication 'Espèces exotiques en Suisse' (OFEV, lien publication). 

Liste des néophytes envahissantes et potentiellement envahissantes de Suisse (DE, FR, IT) Liste des néophytes envahissantes et potentiellement envahissantes de Suisse (FR)

  • Citation conseillée: Info Flora. Liste des néophytes envahissantes et potentiellement envahissantes de Suisse (état 2021). URL: https://www.infoflora.ch/fr/neophytes/listes-et-fiches.html [consulté le XX.XX.XXXX] 

 

Espèces et liens aux fiches d'information

Les fichiers PDF se trouvent à la fois dans les tableaux ci-dessous et dans la section 'Statut' du portrait de chaque espèce (voir exemple : lien Ailanthus altissima).

*Les dommages se rapportent aux biens protégés en vertu de la législation sur la protection de l’environnement ; les espèces qui causent exclusivement des dommages dans les secteurs de l’agriculture et de la sylviculture, par exemple, ne figurent pas sur cette liste (voir p. ex. OSaVé, OFE).

 

Nom scientifique

Nom FR

Fiche1

1

Acacia dealbata Link

Mimosa blanchâtre

2

Ailanthus altissima (Mill.) Swingle

Ailante

3

Ambrosia artemisiifolia L.

Ambroisie à feuilles d'armoise

4

Amorpha fruticosa L.

Amorphe buissonnante

5

Artemisia verlotiorum Lamotte

Armoise des frères Verlot

6

Asclepias syriaca L.

Asclépiade de Syrie

 

Aster novi-belgii aggr.

Aster de la Nouvelle-Belgique

 

7

Aster ×salignus Willd. [traité comme aggrégat]

Aster à feuilles de saule

 

8

Aster ×versicolor Willd. [traité comme aggrégat]

Aster versicolore

 

9

Aster lanceolatus Willd. [traité comme aggrégat]

Aster lancéolé

 

10

Aster novi-belgii L. [traité comme aggrégat]

Aster de la Nouvelle-Belgique

 

11

Aster parviflorus Nees [traité comme aggrégat]

Aster de Tradescant

 

12

Broussonetia papyrifera (L.) Vent.

Mûrier de Chine

13

Buddleja davidii Franch.

Buddléia de David

14

Bunias orientalis L.

Bunias d'Orient

15

Celastrus orbiculatus Thunb.

Bourreau des arbres asiatique

16

Cornus sericea L.

Cornouiller soyeux

17

Cotoneaster horizontalis Decne.

Cotonéaster horizontal

18

Elodea canadensis Michx.

Elodée du Canada

19

Elodea nuttallii (Planch.) H. St. John

Elodée de Nuttall

20

Erigeron annuus (L.) Desf.

Vergerette annuelle

21

Galega officinalis L.

Galéga officinal

22

Glyceria striata (Lam.) Hitchc.

Glycérie striée

23

Helianthus tuberosus L.

Topinambour

24

Heracleum mantegazzianum Sommier & Levier

Berce du Caucase

25

Impatiens glandulifera Royle

Impatiente glanduleuse

26

Lagarosiphon major (Ridl.) Moss

Grand lagarosiphon

27

Lonicera henryi Hemsl.

Chèvrefeuille de Henry

28

Lonicera japonica Thunb.

Chèvrefeuille du Japon

29

Ludwigia ×kentiana E. J. Clement

Ludwigie de Kent

30

Ludwigia grandiflora (Michx.) Greuter & Burdet

Ludwigie à grandes fleurs

31

Lupinus polyphyllus Lindl.

Lupin à folioles nombreuses

32

Myriophyllum aquaticum (Vell.) Verdc.

Myriophylle aquatique

33

Myriophyllum heterophyllum Michx.

Myriophylle à feuilles de deux formes

 

Parthenocissus quinquefolia aggr.

Vigne vierge à cinq folioles

34

Parthenocissus inserta (A. Kern.) Fritsch

Vigne vierge commune

 

35

Parthenocissus quinquefolia (L.) Planch.

Vigne vierge à cinq folioles

 

36

Phyllostachys aurea Rivière & C. Rivière

Bambou doré

37

Polygonum polystachyum Meisn.

Renouée à épis nombreux

38

Prunus laurocerasus L.

Laurier-cerise

39

Prunus serotina Ehrh.

Merisier tardif

40

Pseudosasa japonica (Steud.) Nakai

Bambou du Japon

41

Pueraria lobata (Willd.) Ohwi

Puéraire hérissée

 

Reynoutria japonica aggr.

Renouée

42

Reynoutria ×bohemica Chrtek & Chrtková

Renouée de Bohême

 

43

Reynoutria japonica Houtt.

Renouée du Japon

 

44

Reynoutria sachalinensis (F. Schmidt) Nakai

Renouée de Sakhaline

 

45

Rhus typhina L.

Sumac

46

Robinia pseudoacacia L.

Robinier

47

Rubus armeniacus Focke

Ronce d'Arménie

48

Rubus phoenicolasius Maxim.

Framboisier du Japon

49

Sedum spurium M. Bieb.

Orpin bâtard

50

Sedum stoloniferum S. G. Gmel.

Orpin stolonifère

51

Senecio inaequidens DC.

Séneçon sud-africain

52

Sicyos angulatus L.

Sicyos anguleux

 

Solidago canadensis aggr.

Solidage du Canada

53

Solidago canadensis L.

Solidage du Canada

 

54

Solidago gigantea Aiton

Solidage géant

 

55

Toxicodendron radicans (L.) Kuntze

Arbre à la gale

56

Trachycarpus fortunei (Hook.) H. Wendl.

Palmier chanvre

1 Pour certaines espèces, la fiche est encore en cours d'élaboration.

*Les dommages se rapportent aux biens protégés en vertu de la législation sur la protection de l’environnement ; les espèces qui causent exclusivement des dommages dans les secteurs de l’agriculture et de la sylviculture, par exemple, ne figurent pas sur cette liste (voir p. ex. OSaVé, OFE). 

 

 

Nom scientifique

Nom FR

Fiche1

1

Abutilon theophrasti Medik.

Abutilon de Théophraste

2

Actinidia chinensis Planch.

Kiwi

3

Akebia quinata (Houtt.) Decne.

Akébie à cinq feuilles

 

4

Ambrosia trifida L.

Ambroisie trifide

 

5

Aralia elata (Miq.) Seem.

Aralie élevée

 

6

Azolla filiculoides Lam.

Azolla fausse filicule

 

7

Bassia scoparia (L.) A. J. Scott

Bassie à balais

8

Bromus riparius Rehmann

Brome des rivages

 

9

Chorispora tenella (Pall.) DC.

Chorispora délicate

 

10

Cyperus esculentus L.

Souchet comestible

11

Diospyros lotus L.

Plaqueminier lotier

 

12

Elodea densa (Planch.) Casp.

Elodée dense

 

13

Erigeron karvinskianus DC.

Vergerette mucronée

 

14

Euonymus fortunei (Turcz.) Hand.-Mazz.

Fusain de fortune

 

15

Impatiens balfourii Hook. f.

Impatiente bicolore

16

Lonicera pileata Oliv.

Chèvrefeuille toujours vert rampant

 

17

Miscanthus sinensis Andersson

Roseau de Chine, Eulalie

 

18

Nassella tenuissima (Trin.) Barkworth

Cheveux d'Ange

19

Oenanthe javanica DC.

Persil japonais

 

20

Opuntia humifusa (Raf.) Raf.

Figuier d'Inde

 

21

Opuntia phaeacantha Engelm.

Oponce à épines sombres

 

22

Paulownia tomentosa (Thunb.) Steud.

Paulownia

23

Phytolacca americana L.

Raisin d'Amérique

 

24

Rosa multiflora Thunb.

Rosier à fleurs nombreuses

 

25

Sagittaria latifolia Willd.

Sagittaire à larges feuilles

 

26

Solanum carolinense L.

Morelle de Caroline

27

Solidago graminifolia (L.) Salisb.

Solidage à feuilles de graminée

 

28

Sorghum halepense (L.) Pers.

Sorgho d'Alep

29

Sporobolus indicus (L.) R. Br.

Sporobole d'Inde

 

30

Symphoricarpos albus (L.) S. F. Blake

Symphorine blanche

 

31

Viburnum rhytidophyllum Hemsl.

Viorne rugueuse

 

32

Vitis riparia aggr.

Vigne des rivages

 

 

Vitis riparia Michx. [traité comme aggrégat]

Vigne des rivages

 

1 Pour certaines espèces, la fiche est encore en cours d'élaboration.

Espèces qui ne sont pas encore présentes en Suisse ou qui ont été éradiquées grâce à des mesures de lutte, mais dont la présence ou la réapparition en Suisse ne sont pas à exclure (liste non exhaustive).

 

Nom scientifique

Nom FR

Fiche1

1

Ambrosia confertiflora DC.

Ambroisie à feuilles molles

 

2

Ambrosia psilostachya DC.

Ambroisie à épis glabres

 

3

Cabomba caroliniana A. Gray

Cabomba, Évantail de Caroline

4

Crassula helmsii (Kirk) Cockayne

Crassule de Helm

5

Echinocystis lobata (Michx.) Torr. & A. Gray

Concombre sauvage

6

Humulus japonicus Siebold & Zucc. [Syn. H. scandens]

Houblon du Japon

7

Hydrocotyle ranunculoides L. f.

Hydrocotyle fausse renoncule

 

8

Ludwigia peploides (Kunth) P. H. Raven

Jussie rampante

9

Nassella trichotoma (Nees) Arechav.

Cheveux d'Ange d'Argentine

 

10

Pennisetum setaceum (Forssk.) Chiov.

Herbe aux écouvillions d'Afrique

 

11

Polygonum perfoliatum L.

Renouée perfoliée

12

Salvinia molesta D. S. Mitch. §

Salvinie géante

§ Il a été supposé que l'espèce avait été éradiquée lors de la mise à jour de la liste, mais elle est réapparue en 2022.
1 Pour certaines espèces, la fiche est encore en cours d'élaboration. 

Histoire des listes

Akebia_quinata_C2018_Brigitte_Marazzi

Néophytes envahissantes – Le long chemin vers les listes (article originale dans FloraCH 2022)

En Suisse, comme en Europe centrale, les plantes exotiques envahissantes font l’objet de débats depuis les années 1980, tant dans le grand public que parmi les scientifiques. Les éventuels dommages causés par ces espèces à la biodiversité, aux infrastructures et à la santé ont été estimés de manière très différente, voire même contradictoire.

2000-2012: Les premières listes

Entre les années 2000 et 2002, le Centre du Réseau Suisse de Floristique (CRSF) et la Commission suisse pour la conservation des plantes sauvages (CPS) ont mené une enquête sur la propagation des néophytes en Suisse, et l’Office fédéral de l’environnement, des forêts et du paysage (aujourd’hui Office fédéral de l’environnement, OFEV) a chargé la CPS d’établir des listes des néophytes envahissantes.

En 2002, le groupe de travail de la CPS a publié la Liste Noire, la Liste Grise et la Watch List des espèces exotiques envahissantes de Suisse. Le risque des atteintes causées par ces espèces a été discuté entre scientifiques venant de toute la Suisse et les décisions ont été prises ensemble lors d’une table ronde. La plupart des espèces répertoriées à l’époque figurent encore aujourd’hui sur les listes des néophytes envahissantes.

En 2004, ce même groupe de travail a élaboré une clé de classification des néophytes (Weber et al. 2005). Cela devait permettre de reconnaître les espèces envahissantes à un stade précoce et d’endiguer ou de stopper les risques pour la santé, la biodiversité et/ou l’économie. Le classement en une Liste Grise a été supprimé.

2013-2014: arrivée de la Liste Noire et Watch List d'Info Flora

Dans le but d’étayer les listes par des faits concrets et sur la base de la clé de classification, un catalogue des critères a été élaboré en 2013 sous la conduite d’Info Flora et de son groupe d’experts. Ce catalogue relie le potentiel de propagation avec les dommages sur la biodiversité, la santé et l’économie. 85 espèces ont été traitées de cette manière, dont 41 figurent sur la Liste Noire et 16 sur la Watch List, apparues en 2014. En 2020, les listes ont été mises à jour. En plus des 85 espèces, environ 40 autres espèces ont été traitées et classées. Les résultats ont été intégrés dans les listes actuelles (voir ci-dessous).

2018 - aujourd'hui : vers un système de listes pour tous les organismes

En parallèle, et à la demande de l’OFEV, les Centres de données nationaux de tous les groupes d’organismes ont utilisé les standards EICAT (Environmental Impact Classification for Alien Taxa) et SEICAT (Socio-Economic Impact Classification for Alien Taxa) de l’IUCN (International Union for Conservation of Nature) pour classer leurs espèces. Cette méthode subdivise l’impact écologique et/ ou socioéconomique des espèces exotiques sur l’environnement en cinq classes, de « préoccupation minimale » à « impact massif ».

La classification se base sur des données ou évidences publiées ou non. Si un impact est probable, mais que les données sont insuffisantes, on place l’espèce dans la catégorie « données insuffisantes ». Sur la base de la classification (S)EICAT, les espèces sont divisées en deux groupes : celui des espèces exotiques envahissantes dont il est prouvé qu’elles causent des dommages à l’environnement (plantes à risque moyen à élevé), et celui des espèces exotiques potentiellement envahissantes dont on peut supposer qu’elles causent des dommages à l’environnement (plantes à risque peu clair, à risque suspecté). En outre, les espèces envahissantes qui ne sont pas encore présentes en Suisse mais qui sont attendues sont listées séparément. La publication officielle de l'OFEV comprenant ces listes (état décembre 2021) est disponible sur le site internet de l'OFEV