Fermer
< Liste complète

II.2.2.1.8. Eriophoretum scheuchzeri

Description

Eriophoretum scheuchzeri Rübel 1911

Syn. : Eriophoretum scheuchzeri Fries 1913.

Gpt paludéen subalpin-alpin pionnier paucispécifique, caractérisé et dominé par Eriophorum scheuchzeri, à physionomie caractéristique, parfois accompagné d'Eriophorum angustifolium, Carex lachenalii, C. nigra, Juncus filiformis, Straminergon stramineum et Warnstorfia exannulata, voire Cerastium cerastioides en situation mésotrophe. Le recouvrement de la strate herbacée, d'environ 0,3 m de haut, fluctue beaucoup et peut atteindre 80 % (même s'il dépasse rarement 50 %). Le recouvrement des bryophytes dépasse en général les 50 % de recouvrement, mais peut également être très épars, voire nul. L'unité est présente en situation d'atterrissement, en bordure des lacs, étangs et cours d'eau, pauvres en calcaire et à faible production de tourbe. L'eau libre, lorsqu'elle est présente, montre une faible hauteur (0 < p < 0,15 m). Le sol est acide, minéral, oligo- à mésotrophe, détrempé en permanence. La texture du sol (sables, graviers, cailloux) permet à l'eau de circuler rapidement, assurant une bonne oxygénation de la rhizosphère. L'unité est présente sur roche-mère silicatée ou alluvions régulièrement perturbées permettant à Eriophorum scheuchzeri, espèce peu compétitive, de se maintenir. L'évolution vers des formations herbacées plus pérennes est réversible. Etages subalp.-alp.

. .

Liste des espèces

Fréquence / Dominance Nom scientifique Nom français
V Eriophorum scheuchzeri HoppeLinaigrette de Scheuchzer
II Carex nigra (L.) ReichardLaîche brune
I Juncus filiformis L.Jonc filiforme
I Juncus triglumis L.Jonc à trois glumes

Mousses

IIIWarnstorfia exannulata (Schimp.) Loeske
IScorpidium revolvens (anon.) Rubers
IStraminergon stramineum (Brid.) Hedenäs
  • Légende
    ClassecCHEspèce caractéristique de classe
    aFEspèce fréquente ou à large amplitude écologique
    OrdreoCHEspèce caractéristique d'ordre
    oDiEspèce différentielle d'ordre
    AlliancealCHdEspèce caractéristique d'alliance dominante
    alCHEspèce caractéristique d'alliance
    alDiEspèce différentielle d'alliance
    Sous-alliancessalCHEspèce caractéristique de sous-alliance
    ssalDiEspèce différentielle de sous-alliance
    Association
    (relevé synthétique)
    aCHdEspèce caractéristique d'association dominante
    aCHEspèce caractéristique d'association
    aDiEspèce différentielle d'association
    CHEspèce caractéristique d'association selon l'auteur du tableau
    DiEspèce différentielle d'association selon l'auteur du tableau
    rCHEspèce caractéristique d'association régionalement
    hsEspèce fréquente (fréquence > 50 %)
    wEspèce compagne (20 ≤ fréquence ≤ 50 %)
    VFréquence ≥ 80 %
    IV60 % ≤ fréquence < 80 %
    III40 % ≤ fréquence < 60 %
    II20 % ≤ fréquence < 40 %
    IFréquence < 20 %
    Association
    (relevé unique)
    5Recouvrement ≥ 75 %
    450 % ≤ recouvrement < 75 %
    325 % ≤ recouvrement < 50 %
    25 % ≤ recouvrement < 25 %
    1Recouvrement < 5 %
    +Individus en petit nombre à recouvrement négligeable (inclu coefficient r)
    xxxPrésence très importante de l'espèce sans indication d'abondance ou de dominance
    xxPrésence importante de l'espèce sans indication d'abondance ou de dominance
    xPrésence de l'espèce sans indication d'abondance ou de dominance
.