Espèces prioritaires

Les espèces menacées constituent une grande part de notre flore (environ 1/3 de la flore suisse est menacé). Dès le début, les anciennes organisations CPS et CRSF étaient obligées de fixer des priorités en se concentrant d'abord sur les espèces qui nécessitent des mesures urgentes et sur les espèces qui ont une importance internationale.

En 1992, la CPS a élaboré, sur la base de la Liste rouge de 1991 (E. Landolt) et de divers documents européens, une première liste prioritaire avec environ 40 espèces de Suisse menacées et rares au niveau européen.  En 1997, un groupe d'experts CPS/CRSF y a ajouté des espèces menacées au niveau national pour établir une liste globale avec environ 700 espèces prioritaires pour la Suisse.

En 2007 l'OFEV (Office fédéral de l'environnement) a mandaté les centres de données nationaux pour la flore, la faune, les champignons, mousses et lichens afin de réviser les listes prioritaires. Pour établir la Liste des fougères et plantes à fleurs prioritaires au niveau national, les critères suivants ont été utilisés: :

  • le statut de la Liste Rouge 2002 (CRSF) appliquant les nouvelles catégories de menace de l'UICN,;
  • la responsabilité au niveau international de la Suisse vis-à-vis des espèces indigènes, soit la part suisse de l'aire de distribution globale et le degré d'endémisme (Eggenberg, S. & Landolt, E.; 2006; Für welche Pflanzenarten hat die Schweiz eine internationale Verantwortung; Bot. Helv. 116/2: 119-133)

La Liste des espèces prioritaires au niveau national a été publiée en 2011. On peut obtenir ce document en tant que PDF ou tableau Excel. Il est également possible de commander la version imprimée auprès de l'OFEV.