Descrizione


Molinion caeruleae Koch 1926

Gpts des prairies à litière collinéo-montagnardes oligo-mésotrophes dominés par Molinia caerulea ou M. arundinacea, parfois associées à des cyperacées et des juncacées. Le cortège floristique est caractérisé par Carex flacca, C. panicea, Epipactis palustris, Galium boreale, Genista tinctoria, Inula salicina, Parnassia palustris, Serratula tinctoria s.str., Stachys officinalis, Succisa pratensis. Il est associé à des taxons oligotrophiles à large amplitude tq Linum catharticum, Listera ovata, Potentilla erecta, Ranunculus tuberosus, Scabiosa columbaria, Tofieldia calyculata, Trifolium montanum. Riche en argiles et limons, parfois en tourbe, le sol ordmt épais présente une humidité plus ou moins variable liée à la présence d'une nappe à niveau fluctuant. Il est plus ou moins fortement asséché superficiellement en été, mais inondé lors des autres saisons. Le pH est souvent neutre à alcalin, mais peut être acide à proximité des tourbières ; en ce cas la teneur en bases est élevée. La teneur en humus est variable. La production est de l'ordre de 2 à 4 tonnes de mat. sèche/ha/an. Traditionnellement exploités extensivement (le plus souvent fauchés une fois par année en fin d'été, voire irrégulièrement, et non fertilisés), ils sont parfois abandonnés et en ce cas riches en espèces arbustives ou de demi-ombre ; au contact d'associations des bas-marais (Caricion nigrae ou Caricion davallianae), de prairies grasses humides (Calthion), de mégaphorbiaies à reine des prés (Filipendulion) ou de pelouses sèches (Mesobromion), avec lesquels ils peuvent former des mosaiques. Etages coll.-mont.

. .

Lista delle specie



NESSUNA INFORMAZIONE


.