Descrizione


Equisetetum fluviatilis Steffen 1931 nom. mut. Philippi in Oberdorfer 1977

Syn. : Equisetetum limosae Steffen 1931 ; Equisetum limosum - Carex rostrata - ass. Zumpfe 1929 p.p..

Gpt pionnier caractérisé et dominé par Equisetum fluviatile, formant des populations plus ou moins lâches, sur les rives des étangs, lacs, mares ou bras morts, en eaux calmes peu à moyennement profondes (à l'optimum de croissance à (0,3) 0,5 (0,7) m). Le sol est profond, limoneux à tourbeux, méso- à méso-eutrophe, pauvre en calcaire et en bases. Il peut être simplement engorgé en été. Cette unité est régulièrement en contact (parfois en mosaïque) avec les associations à nénuphars ou potamots, auxquelles elle succède dans l'hydrosérie, ainsi qu'avec le Phragmitetum australis à l'étage collinéen (surtout en situation ombragée). Aux étages montagnard et subalpin inférieur, elle précède le Caricetum rostratae dans une hydrosérie alticole. Se substituant aux roselières à ces altitudes, elle y présente un optimum de développement. Etages (coll.) mont.-subalp. inf. (subalp. sup.).

. .

Lista delle specie



NESSUNA INFORMAZIONE


.