Descrizione


Charetum intermediae Corillion ex Damska 1966 nom. mut. prop

Syn. : Charetum intermediae Krause et Lang in Oberd. 1977 ; Charetum intermedii Fijalkowski 1960 (art. 3b) ; Magnocharetum aculeolatae Corillion 1957.

Gpt assez dense et haut (h = 0,3-0,8 m), rappelant par la physionomie le Magnocharetum hispidae, pérenne, à développement estival, dominé par Chara intermedia (Chara aculeolata f. papillosa Migula = Chara papillosa Kützing), dans les eaux permanentes, mésotrophes, neutres (pH = 6,8-7,8), très minéralisées (cond. > 300 µS/cm), moyennement à très riches en calcium (Ca = 70-580 mg/l) ; des lacs calcaires, milieux alimentés par la nappe phréatique tel que les gravières ou les annexes fluviales) ; sur sables calcaires ou sur argiles riches en calcium et matière organique. Très proche morphologiquement de Chara hispida, la nature taxonomique de Chara intermedia et son écologie reste à préciser ; unité qui semble remplacer le Magnocharetum hispidae en conditions moins perturbées par des assèchements, plus profondes et moins eutrophes et qui peut constituer la strate inférieure des gpts d'hélophytes (Schoenoplectetum tabernaemontani, Schoenoplectetum lacustris, Typhetum angustifoliae). Etages coll.-mont.

. .

Lista delle specie


Frequenza / Dominanza Nome scientifico Nome italiano
V Chara intermedia A. Braun
II Chara hispida L.
II Chara vulgaris L.
  • Legenda
    cCH
    aF
    oCH
    oDi
    alCHd
    alCH
    alDi
    ssalCH
    ssalDi
    aCHd
    aCH
    aDi
    CH
    Di
    rCH
    hs
    w
    V
    IV
    III
    II
    I
    5
    4
    3
    2
    1
    +
    xxx
    xx
    x
.