Descrizione


Magnocharetum hispidae Corillion 1957

Syn. : Charetum equisetinae Schmidt 1981 (nom. superfl., art. 29c) ; Charetum rudis Dambska 1966 p.p.

Gpt extrêmement dense et exubérant, haut (h = 1-1,5 m), plus ou moins vert-grisâtre, plus ou moins pérenne, à développement estival, dominé par Chara hispida, evt avec Chara aspera, Chara contraria, Chara intermedia, dans les milieux permanents ou à assèchement automnal court (≤ 1 mois) ; en eaux peu profondes (1 < p < 4 m), claires, oligotrophes à méso-eutrophes, neutres à basiques (pH = 7,1-8), moyennement à très riches en calcium (Ca = 30-510 mg/l) ; des lacs calcaires, milieux alimentés par la nappe phréatique tels que les gravières ou les annexes fluviales) ; sur substrat formé de sables calcaires, de boues calcaires enrichies par les débris incrustés de thalles ; unité pouvant remplacer le Charetum intermediae dans les eaux plus eutrophes et les secteurs moins profonds. Etages plan.-mont.

. .

Lista delle specie


Frequenza / Dominanza Nome scientifico Nome italiano
V Chara hispida L.
IV Myriophyllum spicatum L.Millefoglio d'acqua comune
  • Legenda
    cCH
    aF
    oCH
    oDi
    alCHd
    alCH
    alDi
    ssalCH
    ssalDi
    aCHd
    aCH
    aDi
    CH
    Di
    rCH
    hs
    w
    V
    IV
    III
    II
    I
    5
    4
    3
    2
    1
    +
    xxx
    xx
    x
.