II.3.2.1.6 Acoretum calami

  • II.3.2.1.6 · 
    Acoretum calami

    Acoretum calami Eggler ex Knapp et Stoffers 1962
    Syn. : Acoretum calami Eggler 1933.

    Gpt à structure linéaire (1 m de large max.) caractérisé et dominé par Acorus calamus (néophyte en Suisse), le plus souvent présent uniquement à l'état végétatif au sein de roselières aquatiques perturbées (Phragmitetum australis). Originaire d'Asie orientale (utilisé pour son rhizome en pharmacologie), Acorus calamus est capable de coloniser rapidement des surfaces ouvertes, en eaux dormantes mésotrophes à eutrophes (étangs, marais, ruisseaux et rivières à courant lent, rarement bras morts et lacs, souvent sur les rives instables) d'une profondeur pouvant atteindre 1 m (le plus souvent entre 0,5 et 1 m). Il tolère les eaux polluées, comme l'exondation du substrat à la fin de l'été. Sa période de végétation est relativement courte. Le sol est argileux (evt sableux ou graveleux) ou tourbeux, riche en nutriments, acide ou basique. Etages plan.-coll.