Phytosuisse

Il referenziale, o tipologia, presentato qui è stato sviluppato dal 2010 dal gruppo di lavoro Vegetatio Helvetica coordinato da Patrice Prunier (hepia Lullier) e finanziato dall’Ufficio federale dell’ambiente, l’istituto Terre Nature Environnement de hepia et l’Università di Losanna. Lo scopo è di descrivere tutte le associazioni vegetali censite in Svizzera. La metodologia è presentata nell’articolo seguente: Prunier P., Greulich F., Béguin Cl., Delarze R., Hegg O., Klötlzi F., Pantke R., Steiger P., Vittoz P. 2014. Un référentiel pour les associations végétales de Suisse : PhytoSuisse. Documents phytosociologiques, 3, 1:403-411

Dopo la sua pubblicazione sul sito di Info Flora (marzo 2015), questo documento è ancora in preparazione. Al momento sono disponibili delle descrizioni in lingua francese (e tedesca) solo per alcune unità, ma sono previsti degli aggiornamenti a scadenze regolari.

 

Le site

Présenté sous une forme dynamique, ce site permet trois types de recherche :

  • un cheminement au sein d’une arborescence propre à une classe – onglet "Arborescence" ;
  • l’identification d’une unité dans la liste exhaustive de l’ensemble des syntaxons reconnus dans le cadre du projet – onglet "Liste" ;
  • la recherche d’un syntaxon dans un menu déroulant bénéficiant d’une saisie semi-automatique – onglet "Recherche".

Les syntaxons sont présentés par un texte descriptif issu de la consultation de publications de références (cf. Préambule), le plus souvent de la description originale conjuguée à l’expérience des auteurs. Ils sont définis floristiquement par un tableau de référence (profil floristique synthétique) et sont illustrés autant que possible par quelques photographies.

Les textes descriptifs

La description est une courte diagnose comportant les éléments les plus importants, avant tout les spécificités de l’unité. Ce n’est pas une monographie référencée, mais les auteurs peuvent transmettre sur demande les sources utilisées pour cette rédaction, notamment pour les caractéristiques trophiques et chimiques des sols.

Les photographies

Les photographies ont pour vocation de représenter le syntaxon dans sa variabilité spécifique et phénologique. Ces photographies (6-7 par syntaxon idéalement) défilent latéralement à l’écran. Elles ont été réalisées en Suisse et dans les régions limitrophes. Pour les syntaxons de rangs supérieurs (classe, ordre), un choix a été opéré de manière à fournir une vision aussi représentative que possible des syntaxons de rang inférieur. En l’état actuel, 90 % des syntaxons sont illustrés. Les 10 % non illustrés sont des associations à aire de distribution restreinte ou parfois moins bien connue.

Les tableaux de références

Les tableaux présentés à l’écran sont dynamiques. Ils permettent d’afficher la composition floristique d’une association donnée et de la comparer à une autre.

 

Préambule

Les descriptions des unités végétales présentées dans cette interface sont le fruit d’une synthèse conduite dans le cadre des activités de la commission végétation de la Société Botanique Suisse. Partielle lors de sa mise en ligne en mars 2015, cette synthèse est régulièrement complétée.

La commission végétation de la Société Botanique Suisse : Vegetatio Helvetica
Cette commission a pour but de développer l'étude de la végétation, notamment la phytosociologie, son enseignement et ses applications. Elle a initié, sous la direction de Jean-Daniel Gallandat, ce projet de synthèse des associations de Suisse afin de combler une lacune dans les connaissances phytosociologiques. Le but était de regrouper un siècle de données phytosociologiques sous une référence unique et de rendre accessible à un maximum d'utilisateurs les précieux résultats de nos prédécesseurs. Le point de départ de ce projet a été la base de données phytosociologiques que Robert Pantke (1937-2013) a développé par passion et individuellement pendant près de 20 ans, compilant près de 2400 références sur la phytosociologie en Suisse et dans les régions voisines.

Quelle vision de l’association ?
La définition de l’association retenue dans le cadre de ce travail s’inspire de celle proposée par Géhu & Rivas-Martinez (1981) qui considèrent l’association végétale, unité élémentaire de la phytosociologie, comme un concept abstrait émergeant d’un ensemble d’individus d’association, possédant en commun, les mêmes caractéristiques floristiques, statistiques, écologiques, dynamiques, chorologiques et historiques.

Lire la suite du préambule

 

Impressum

Référencement : Prunier Patrice, Greulich Fanny, Béguin Claude, Boissezon Aurélie, Delarze Raymond, Hegg Otto, Klötlzi Frank, Pantke Robert, Steffen Julie, Steiger Peter, Vittoz Pascal (2017). Phytosuisse : un référentiel pour les associations végétales de Suisse. V3 http://www.infoflora.ch/fr/milieux/phytosuisse/

Correspondance : eva-gn@hesge.ch

Conception du site web : Christophe Bornand, Lukas Habegger, Philippe Juillerat, Helder Santiago, Stefan Eggenberg (Info Flora).

Gestion de l’iconographie : Laure Figeat.

Contributeurs iconographiques : Patrice Prunier, Aurélie Boissezon, Claude Béguin, Jonas Duvoisin, Florian Mombrial, Alain Demierre, Dominique Auderset Joye, Pascal Mulattieri, Marie Dunajev.

Traduction : Stefan Eggenberg, Francis Cordillot.

Propriétaire : Phytosuisse est une copropriété de hepia et de Vegetatio Helvetica (commission végétation de la Société Botanique Suisse).

Partenaires techniques : Info Flora, Bureau d’études biologiques P. Steiger, Bureau d’études biologiques (BEB SA) R. Delarze

Soutiens financiers : OFEV section biotope et espèces, hepia Institut Terre-Nature-Environnement, Université de Lausanne, Info Flora, Vegetatio Helvetica, Stiftung zur Förderung der Pflanzenkenntnis Basel.