Description


Trollio europaei-Cirsietum rivularis (Kuhn 1937) Oberd. 1957 nom. mut. prop.

Syn. : Cirsio-Valerianetum Kuhn 1937 ; Trollio europaei-Cirsietum salisburgensis (Kuhn 1937) Oberd. 1957 ; Valeriano-Cirsietum oleracei Kuhn 1937 nom. inv. Ellmauer et Mucina 1993 ; non : Cirsietum rivularis Nowinski

Gpt montagnard co-dominé par Cirsium rivulare et Trollius europaeus se différenciant par la présence d'espèces des pâturages et prairies de fauche de moyenne altitude (Cynosurion & Polygono-Trisetion) tq Alchemilla vulgaris aggr., Campanula rhomboidalis, Carum carvi, Crepis mollis, Cynosurus cristatus, Trisetum flavescens, Veratrum lobelianum ; présent aux abords des cours d'eau dans la zone des crues dont il marque la limite supérieure des hautes eaux (prairies inondables) ou à proximité de bas-marais. Le sol argileux, de type gley est alcalin (pH = 6,5-7,5) riche en nutriments, en calcaire (eau de la nappe calcaire), en bases et longuement saturé en eau (jusqu'au début de période de végétation). Ordmt fauché (le plus souvent 1 fois, parfois 2, evt pâturé à l'automne), il est irrégulièrement fertilisé, et bénéficie d'apports notables de nutriments lors des inondations ; au contact des prairies mésophiles (Sileno-Arrhenatheretum ou Anthrisco-Trisetetum), ou oligotrophes (Trollio-Molinietum), voire de bas-marais calcicoles (Caricetum davallianae). Jura et Préalpes. Etage mont.

. .

Liste des espèces



PAS D'INFORMATION


.