Description


Molinietum arundinaceae Kuhn 1937 nom. mut. prop.

Syn. : Molinietum littoralis Kuhn 1937 ; Molinietum littoralis Scherrer 1925 em Br.-Bl. et Moor 1938 ; Molinietum littoralis caricetosum sempervirentis Zoller 1951 ; Trollio-Molinietum caricetosum sempervirentis Gallandat 1982 ; Calamagrostio-Molinietum littoralis (Scherrer 1925) Royer 1987

Gpt montagnard jurassien ou préalpin des talus et versants marneux déclifs instables (glissements de terrains présentant une pente de 20 à 60°), non totalement recouvrant (recouvrement de 60 à 90 %), dominé par Molinia arundinacea, accompagnée d'espèces des pelouses calcicoles montagnardes (Elyno-Seslerietea) tq Aster bellidiastrum, Carduus defloratus, Calamagrostis varia, Carex sempervirens, Phyteuma orbiculare et Sesleria caerulea, voire d’éboulis tq Leontodon hyoseroides (si l'érosion de surface est importante). Gpt ordmt non exploité de transition vers les éboulis fins (Anthyllido-Leontodontetum) et les zones à hautes herbes à calamagrostide bigarée (Calamagrostietum variae, Laserpitio-Calamagrostietum) ; ordmt au contact de hêtraies mésophiles (Lonicero-Fagenion). Etage mont.

. .

Liste des espèces



PAS D'INFORMATION


.