Description


Molinietalia caeruleae Koch 1926

Syn. : Molinio-Juncetea Br.-Bl. 1947 n.n.

Gpts des prairies, pâturages et mégaphobiaies héliophiles, mésohygrophiles, oligo- à eutrophes de basse et moyenne altitude caractérisés par un grand nombre d'espèces à larges feuilles transgressant régulièrement dans les mégaphorbiaies hémisciaphiles et les ourlets tq Angelica sylvestris, Cirsium oleraceum, C. palustre, C. rivulare, Filipendula ulmaria, Geum rivale, Lythrum salicaria, Succisa pratensis, Valeriana dioica. Dominées par Molinia spp., des joncs ou des dicotylédones mésohygrophiles, ces unités sont situées à proximité des marais, tourbières, sources, cours d'eau ou lacs. Le sol est ordmt de type brun humide (gley ou pseudogley), parfois tourbeux. Il présente des traces d'anoxie en profondeur et est plus ou moins aéré dans sa frange supérieure. Profond et riche en particules fines (limons, argiles), sa teneur en éléments nutritifs est variable. Etages coll.-mont. (subalp. inf.).

. .

Liste des espèces



PAS D'INFORMATION


.