Fermer
< Retour

Un nouveau guide pratique pour faciliter la planification de l’infrastructure écologique en Suisse

31-01-2024 Info

Infrastructure écologique

Une nouvelle publication InfoSpecies, à laquelle InfoFlora a largement contribué, vient d’être publiée. Ce rapport intitulé « Quelle surface faut-il à la diversité des espèces en Suisse ? » est un guide pratique à l’attention des praticiens et décideurs pour faciliter la mise en œuvre d’une infrastructure écologique fonctionnelle et durable en Suisse.

© 2023, InfoSpecies

Ce rapport est une synthèse des résultats des analyse InfoSpecies, effectuées sur mandat de l’OFEV, pour identifier les surfaces jouant un rôle particulièrement important dans la préservation de la biodiversité en Suisse (Petitpierre et al. 2021). Cette première étude constitue une base scientifique importante pour la création d’une infrastructure écologique sur l’ensemble du territoire helvétique. Afin d’aider la Confédération et les cantons à suivre les recommandations de cette première étude dans leur travail de planification, InfoSpecies publie aujourd’hui ce guide pratique, qui se concentre sur trois questions : (1) de quelles surfaces de qualité avons-nous besoin pour conserver à long terme la diversité des espèces et des habitats indigènes, (2) quelle part de ces besoins est déjà (ou encore) couverte de nos jours et (3) quelle part doit être restaurée ou créée.

La qualités des habitats les plus importants pour la faune et la flore de Suisse (p. ex. les cours d‘eau et leurs rives, les prairies riches en espèces, les bas-marais, les lisières de forêts riches en espèces, les forêts de feuillus chaudes et sèches) a été évaluée au-travers de groupes d‘espèces ayant des exigences environnementales similaires, appelés guildes. Au total, 5423 espèces différentes ont été incluses, représentant plus de 3 millions de données de présence.

L’une des principales conclusions de ce rapport est que la surface nécessaire à la survie de ces espèces représente environ 30% du territoire national. Une partie de cette surface arbore déjà une qualité écologique et un statut de protection suffisants, mais de nombreuses autres surfaces de qualité écologique n’ont pas ces caractéristiques. Le défi est aujourd’hui de sauvegarder ces surfaces là où elles existent encore et de les recréer là où elles ont disparu (plus de 15 % de la surface totale de la Suisse).

Le rapport est disponible en français et allemand sur le site d’InfoSpecies :

 

« Quelles surfaces pour le maintien de la biodiversité en Suisse? », français