Les critères définissant les néophytes envahissantes

Les premières listes de néophytes envahissantes de Suisse ont été établies en 2001 par des experts et botanistes de terrain sur mandat de la Confédération. La CPS (Commission suisse pour la conservation des plantes sauvages) a initié en 2005 un "Groupe de travail néophytes envahissantes de Suisse". Ce groupe a élaboré une clé d'appartenance qui permettait d'évaluer si une espèce devait faire partie d'une liste ou non (Weber et al. 2005, Botanica Helvetica 115).

En se basant sur cette clé d'appartenance et avec l'objectif que la classification soit basée sur des faits très concrets (données de terrain, littérature), un catalogue de critères a été élaboré en 2013. Un petit groupe d'experts composé de Serge Buholzer / Agroscope et membre de l'EPPO, Michael Nobis / WSL, Nicola Schoenenberger / Museo cantonale di storia naturale, Lugano, Sibyl Rometsch / Info Flora, et Gian-Reto Walther / OFEV s'est réuni de nombreuses fois sous la conduite d'Info Flora.

85 espèces, dont on connaît ou dont on soupçonne un comportement invasif, ont été analysées avec ce catalogue des critères. L'évaluation a été faite par les experts indépendamment de l'OFEV. 41 espèces font actuellement partie de la Liste Noire (Black List ou BL, état août 2014) et 17 espèces de la Liste d'observation (Watch List ou WL, état août 2014).

A l'avenir un groupe d'experts élargi se réunira régulièrement pour contrôler les listes à l'aide de nouvelles connaissances et expériences. Les espèces des listes, ainsi que les espèces auparavant écartées, les espèces pour lesquelles il n'y avait pas assez d'informations et les nouvelles espèces pour lesquelles on a un doute seront travaillées. Cette liste de travail compte actuellement 112 espèces (inclus celles des listes actuelles).